100Elles*

A Genève, seulement 7% des personnes ayant donné leur nom à une rue sont des femmes*.

Dans le Canton de Genève, il y a actuellement 549 rues qui portent des noms d’hommes et 43 des noms de femmes.

Les noms de rue sont pourtant choisis selon deux critères a priori non-genrés : il doit s’agir de personnes ayant marqué de manière pérenne l’histoire de Genève, et décédées depuis plus de dix ans.

Les hommes sont-ils les seuls à avoir contribué à l’histoire de Genève ?

En réalité, un ensemble de phénomènes sociaux et culturels ont fait des femmes* les oubliées, entre autres, de l’histoire collective et des rues genevoises.

En 2019, cent femmes*, remplissant les critères officiels pour obtenir une rue à leur nom et choisies dans la mesure du possible dans une logique intersectionnelle, ont (re)trouvé donc une place dans les rues de la Ville.

Dix plaques alternatives ont été apposées dans un quartier différent selon les thématiques suivantes: militantisme, arts, Genève internationale, politique, sciences, entrepreneuriat et professions libérales, travailleuses et ouvrières, femmes* de parole, littérature et voyage, pluriElles*.

Certaines ont depuis obtenu une plaque officielle à leur nom et le processus de féminisation de la nomenclature genevoise entamé par les autorités de la Ville et du Canton se poursuit.

Ce projet a été pensé et réalisé par l’association féministe l’Escouade.

100 Elles* - Le recueil

Le recueil

L’avenue Ruth Bösiger ? La rue Grisélidis Réal ? Ou le boulevard des Trente Immortelles de Genève ? Si ces noms ne vous disent rien, c’est parce que ces rues n’existent pas. Ou pas encore... À Genève, l'Escouade a fait surgir cent femmes* du passé où elles avaient été enfouies, en installant de nouveaux noms de rues dans la ville. Le livre 100Elles*constitue le recueil de ces cent portraits illustrés.

Cent biographies de femmes ayant marqué l'histoire du VIe au XXe siècle pour lutter contre l'effacement des figures féminines de la mémoire collective et les mécanismes patriarcaux de l’historiographie.

Cet ouvrage est le fruit d'un travail collaboratif, local et inclusif. Rédigé par des historiennes de l’Université de Genève et réalisé sous la direction de l’Escouade, il est illustré par dix artistes genevoises, alumnae de la HEAD – Genève, partenaire du projet.

Illustrations:
Elorri Charriton, Louise Ducatillon, Louise Hastings, Marie Lavis, Popy Matigot, Maurane Mazars, Bérénice Milon, Oriane Safré-Proust, Camille Vallotton, Ambre Verschaeve

Graphisme et mise en page:
AMI Studio

Soutenu par:
Service Agenda 21 - Ville de Genève, Loterie Romande, Fondation Jan Michalski, République et canton de Genève, Maison de l’Histoire - Université de Genève

Ouvrage disponible en librairie et sur le site des Editions Georg: https://www.georg.ch/100elles